Flamme sacrée à Pillon

Jac 8049

La flamme sacrée qui brûle sous l’Arc de Triomphe à Paris est prélevée chaque année par des associations patriotiques de Verdun et amenée sous forme de relais pédestre jusqu’au Monument de la Victoire. Elle est ensuite transférée à l’Ossuaire de Douaumont pour les cérémonies du 11 novembre. Le village de Pillon a eu cette année l’honneur de l’accueillir le samedi 1er novembre.

Sous un soleil radieux, les coureurs volontaires se sont retrouvés à 11h à Constantine. Une première petite cérémonie y a eu lieu lors de l'arrivée de la flamme qui venait de Longuyon. Des figurants en tenue de la guerre (poilus, infirmière) étaient présents pour entonner avec nous la Marseillaise. Le relais de la flamme s'est alors fait et la course a débuté.

Le groupe de coureur était composé de toutes les générations. Ce fut un véritable moment de partage et de convivialité. La flamme est passée de mains en mains afin que chacun participe pleinement à cet événement local.

Nous sommes arrivés sur la place du village à 11h30, accueillis par les applaudissements des habitants et une musique de circonstance. Nous avons gardé une flamme qui restera au monument aux morts jusqu'au 11 novembre et la commune de Mangiennes a alors assuré le relais pour poursuivre la course.

Les enfants ont chanté la Marseillaise accompagnés par une sono de grande qualité. Le Maire a ensuite fait un discours très pédagogique sur l'histoire et la provenance de cette flamme. Les enfants, très attentifs ont su parfaitement répondre à ses différentes questions.

L'assemblée a alors quitté le monument au mort pour poursuivre la cérémonie devant le panneau, nouvellement installé, qui relate des moments de guerre à Pillon, notamment ceux du curé de l'époque : l'abbé Baudoin. Des enfants ont successivement lu l'histoire vécue par l'abbé et les habitants lors de l'arrivée des Allemands en 1914.

Un dernier chant, "Né en 17 à Leidenstadt" a été entonné par les enfants : celui-ci demande à chacun de ne pas juger hâtivement les uns ou les autres dans un conflit en prenant conscience qu'à leur place, on ne saurait pas comment on aurait agit. Belle conclusion pour cette matinée.

Enfin un verre de l'amitié a clôturé ce moment qui marquera la petite histoire du village. Encore merci à tous les participants !

Vous trouverez des photos de cette journée en suivant ce lien : ici (merci à Rachel et à Jacky pour les photos) et ci-dessous l'article du journal :

Flamme001